L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Atelier de renforcement de capacités des futures candidates élues locales sur le mentorat

Dans le cadre des prochaines élections locales, le Forum Femmes Dakaroises Actions Citoyennes (FORFEDAC) et la Fondation Heinrich Boll comptent bien relever le défi de la qualité des femmes dans les instances de décisions. C’est dans ce sens que ces deux structures ont organisé, ce mercredi au Centre Socio Culturel de Grand Dakar, un atelier de renforcement de capacités des équipes de mentorat au tour du thème : ‘ engagement citoyen des femmes de la région Dakaroise, formation et capacitation des futures candidatures élues locales. L’objectif est de mieux outillé sur le mentorat et de donner le maximum d’informations et d’outils pédagogiques et pratiques aux élues locales.

Selon la présidente du Forum Femmes Dakaroises Actions Citoyennes (FORFEDAC), Yacine Diagne Mbodj, le constat il est là, les femmes sont nombreuses dans les instances de décision mais c’est la qualité qui fait défaut. Certes la parité à régler le problème effectif des femmes dans les décisions électives et semi électives mais la qualité fait défaut. Nous avons des postes de représentativités dans les conseils municipaux mais malheureusement cela ne fonctionne pas. Il ya des blocages, des manipulations, de la clientèle politique.

Pour elle, ce programme, d’une durée de six à sept mois financé par la Fondation Heinrich Boll vise deux axes d’interventions. La première c’est l’axe de mentorat qui se déroule aujourd’hui. Il vise à permettre aux femmes dans les instances municipales, des élues, des adjointes au maire, des présidentes de commissions plus la présence d’autres leaders à être mieux outillé sur le mentorat et de donner le maximum d’informations et d’outils pédagogiques et pratiques pour permettre à ses mentors au sortir de cet atelier d’engranger le maximum de femmes à les préparer à être de futures conseillères. Il ya la capacités d’animation, de communication, beaucoup d’outils serons donnés aux bénéficiaires. Nous avons nos places et il faut assumer cela en aillant les compétences et les capacités requises pour jouer pleinement nos rôles.

Venu représenter le maire de Grand Dakar Jean Baptiste Diouf lors de la cérémonie d’ouverture de cet atelier, Aissatou Fall Mbacké, 2e adjointe au maire de Grand Dakar a tenu à encourager les femmes du Forum Femmes Dakaroises Actions Citoyennes de cette belle initiative qui est d’outillé les élues locales.  » C’est un atelier qui vient à son heure, au delà de la parité, les femmes sont bien représentées au niveau des instances de décisions locales mais ce qui pose problème aujourd’hui c’est la qualité, le problème de la formation. Cet atelier va permettre aux femmes une fois formée de pouvoir descendre à leur base respective pour former les futures conseillères »

D’ailleurs, elle a invité les bénéficiaires de cet atelier à prendre comme modèle la maire de la ville Dakar Soham El Wardini.  » Madame El Wardini est une fierté pour nous, c’est un modèle et un exemple et nous voulons que cette exemple puisse perdurer au niveau de la ville et au niveau de chaque commune d’arrondissement » poursuit-elle.

En s’appuyant sur la première génération de conseillères municipales organisée sous forme de groupes de  » mentors  » le programme visera la promotion des candidatures féminines dans toutes les listes communales qui seront constituées.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :