L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Affaire de faux médicaments : Me El Hadj Diouf parle de  » campagne de dénigrement et de comédie  » et tacle la police et la direction de la pharmacie

L’Affaire de faux médicaments saisis à la Patte D’oie est loin de connaître son épilogue. Me El Hadj Diouf, qui fait parti du pool d’avocats des chinois arrêtés parle de manipulation, de campagne de dénigrement et de comédie. Face à la presse, ce lundi à Dakar, dans ce dossier le célèbre avocat s’est attaqué à la police et à la direction de la pharmacie. Tout le contraire de la douane qui a reçu les louanges de l’avocat du peuple pour avoir bien fait son travail en ne decelant aucune infraction.

 » la plupart de la marchandise saisie est composée de gants, rouleaux, seringues, cotons…et pire aucun expert n’a pu voir ces médicaments pour pouvoir parler de faux médicaments. Ce dossier est ridicule et aucun faux médicament ne pourra être montré aux sénégalais  » martèle Me Diouf

L’avocat annonce une plainte contre le journal Libération pour avoir sorti des éléments de l’enquête pour accabler les chinois et les sénégalais cités dans ce dossier, alors qu’il est toujours entre les mains de la justice.

Pour rappel, une importante quantité de médicaments, d’une valeur de plusieurs milliards, a été saisie par la Sûreté Urbaine (SU) jeudi dernier, à la Patte d’Oie Builders. Ce qui avait occasionné l’arrestation du gérant de l’Entreprise de DAHAICO Sarl, du Dr Aliou Ba, mais aussi de deux Chinois.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :