L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Affaire Boubacar Séye: Les dessous d’une garde à vue

Visé par une opposition transmise au commissariat spécial de l’Aibd, Boubacar Sèye a été placé en garde à vue hier après son audition à la Section de Recherches. Dans une interview accordée à L’Obs, le président d’Horizon sans frontières affirmait que les fonds alloués au Sénégal par l’Union européenne pour faire face à l’émigration clandestine auraient été « utilisés à des fins personnels ».

Il ajoutait détenir des « preuves que l’Union européenne a injecté environ 118 milliards Fcfa ces dernières années au Sénégal, dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine. Mais ces fonds injectés n’ont pas servi aux ayants droits, parce que le phénomène est devenu plus inquiétant ».

Les enquêteurs ont sommé Boubacar Sèye de fournir les preuves de ses accusations mais il n’a pas pu les produire. Il n’en fallait pas plus pour que le parquet ordonne son placement en garde à vue. Une arrestation qui, selon Amnesty, a été purement et simplement commanditée pour faire taire Boubacar Sèye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :