L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Eumeu Sène sur l’aide Covid-19: «Un cachet de 100 millions ne règle pas nos problèmes»

On n’a jamais eu la chance de voir des Vip de la lutte autour d’une même table pour défendre des intérêts communs. Avec cette pandémie de Covid-19, Eumeu Sène et ses potentiels adversaires ont défié tous les temps. Samedi, à l’occasion de l’émission « Invité d’honneur » diffusée sur la Tfm, Gris Bordeaux, Boy Niang, Eumeu Sène, Modou Lô et Balla Gaye 2 ont séduit les Sénégalais. 

« Nous avons des amis dans l’Etat. Les autorités en ont aussi dans nos rangs. Nous sommes des patriotes. A chaque fois que l’Etat a besoin de nous, on répond présents. Ces relations font que nos problèmes sont les leurs et vice-versa. Le lutteur a des charges énormes. Beaucoup de personnes comptent sur nous pour survivre. Nous avons étalé nos maux tout au début de l’émission. Et ce, bien avant que Balla Gaye 2 n’arrive. Lorsqu’il est venu, il a presque répété ce que nous étions en train de disserter. Cela veut dire que nos maux sont les mêmes partout », a soutenu, le lutteur Eumeu Sène. 

Et de poursuivre pour dire que : « Si un lutteur encaisse une avance de 20 millions sur un cachet de 100 millions F Cfa, dans dix jours il va utiliser tout cet argent. C’est pour dire que les 100 millions que nous recevons sont insignifiants. C’est un montant qui ne règle pas tous nos problèmes. Nos charges sont très lourdes ». Le lutteur de Pikine Boy Niang 2, n’a pas manqué d’inviter le chef de l’Etat à les recevoir afin de trouver une solution. Pour lui, Macky Sall sait que les lutteurs ont besoin de lui aujourd’hui avec la Covid-19.  

« Nous avons tous participé à l’élection du président Macky Sall. Lorsqu’il était à Guédiawaye lors de la dernière élection présidentielle, il avait cité le nom de Balla Gaye 2 dans son discours. Quand il était aux Parcelles Assainies, il avait cité nommément Modou Lô dans son discours. C’était le cas à Pikine avec Eumeu Sène et autres. Macky Sall avait besoin de nous. Nous avions répondu présents. Qu’il sache qu’aujourd’hui, c’est nous qui avons besoin de lui.

Qu’il soutienne la lutte. Celle-ci est notre gagne-pain. Depuis le début de la Pandémie, aucun lutteur ne s’est levé pour appeler à la casse ou à une marche contre l’Etat. Lorsque nous avons tenu nos deux points de presse, Macky Sall devrait nous convoquer pour discuter avec nous et tenter de trouver des solutions. Le Président ne peut pas régler tous nos problèmes. Mais, il peut nous recevoir en tentant de soulager nos souffrances. Gris Bordeaux dit qu’il n’est pas exclu qu’on fasse une marche pour nous faire entendre. Avant d’y arriver, le président de la République doit nous appeler pour tenter de trouver des solutions », lance-t-il. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :