L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Me El Hadji Diouf crashe du feu sur Macky Sall et Ousmane Sonko

 

Me El Hadj Diouf s’en est encore pris au chef de l’État Macky Sall, à Ousmane Sonko et à une certaine opposition. En conférence de presse, ce mercredi, le célèbre avocat a abordé plusieurs questions d’actualité de l’heure notamment le report des élections locales, le financement des partis politiques et la suppression des villes.

Macky Sall ne veut pas organiser des élections jusqu’en 2024

Pour le député, Macky Sall n’est pas dans les dispositions d’organiser des élections jusqu’en 2024.  » Et personne ne parle et cela fait désordre. L’avocat exige la tenue des élections locales en 2021. Faute de quoi il compte saisir la CEDEAO pour le respect du calendrier électoral ».

Pour lui, l’audit du fichier n’est qu’un prétexte pour reporter les élections.  » S’il est bon pourquoi choisir des experts étrangers pour auditer le fichier électoral » se désole-t-il.

Financements des partis politiques, le ministre de l’intérieur est dans son droit

L’avocat a décidé de se ranger du côté du ministre de l’intérieur Félix Antoine Fiole qui a sorti un communiqué pour rappeler la loi sur le financement des partis politiques suite à la levée de fonds lancée par le parti Pastef.

 » La plupart des partis politiques n’ont pas les moyens de leur politique. Nous faisons parti des pays les plus pauvres. Donc les partis politiques sont exposés à de possible corruption. La levée de fonds peuvent être une occasion de blanchiment massif de milliards dans ce pays. Tout ceux qui s’agitent pour s’attaquer au ministre de l’intérieur ne sont mus que pour des intérêts crypto-personnels. Pourquoi vouloir défendre Ousmane Sonko alors personne ne peut être sur de la provenance de cet argent »

 » Le Sénégal est exposé, le terrorisme frappe à nos portes, l’exploitation du pétrole sont deux facteurs sur lesquels il faut être prudent » .

Suppression des villes, les populations doivent dire niet

Les communes de Dakar, Rufisque, Saint Louis ont eu une histoire. Toutes les populations de Dakar et de Rufisque doivent dire non à la suppression de leur ville.  » Dakar et Rufisque seront rayées de la carte géographique du Sénégal. C’est une décision inqualifiable. Je demande à Macky Sall d’enterrer ce projet qui ne l’honore pas ».

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :